Le Journal Secret de Corwin...

07 mai 2006

Départ

Deux hommes en belles armures et en beaux habits sont débarqués dans le village. Ils était armés et avaient un crieur qui jouait aussi le role de musicien, tenant un instrument en bois qui produisait des sons forts et soudains. Ils ont annoncés qu'il y avait eu une légere escarmouche et que quelques soldats du Turmish avaient péris. Il fallait les remplacer et on avait, également, besoin de jeunots a l'académie militaire.

Il fallait, cependant, 18 ans pour aller a Nonthal et se faire entrainer.

- Gens du peuple : votre pays a besoin de vous, criait le premier des deux hommes. Une vingtaine des notres ont p
éris et nous avons besoin de nouveaux gens jeunes et vigoureux pour s'occuper des postes de gardes du Turmish. N'importe qui de 18 ans et plus peut se présenter.

Daneel s'etait avancer et je restais a l'ecart.

- Moi, je suis pret a y aller, lanca Daneel.

Une femme me regarda. Elle ne devait pas bien lire l'age des gens car elle me dit :

- Poruquoi tu n'y vas pas ? Tu dois y aller. Tu es un lache, c'est ca ? Non ?! tu n'es pas un lache !? Dis-moi, hein ? T'es pas un lache ? Fais comme ce brave jeune homme et part pour ta patrie.

Je la regardai et je ne su que faire. Je lui souris d'un air insolent et je lancai :

- J'irai aussi. Je viendrai avec toi, mon frere.

- Bien, vous deux, dit l'homme. Bienvenue dans les rangs du Turmish. Nous allons continuer le recrutement. Allez saluer vos familles, vos femmes peut-etre, peu importe. Demain matin, arrivez ici.

Moi et Daneel avons retrouv
é la maison l'apres-midi meme, annoncant la nouvelle aux parents. Mere se rejouit pour nous, meme si cela l'attristait en son coeur. Nous ressentions l'appel de l'arme et c'etait normal de servir son pays. Tout aussi honorable de le faire en tant que paysan qu'en tant que soldat.

Pere tenta de nous retenir mais en vain. Nous etions decider a partir. Meme si cela impliquait de l'abandonner.

Cela me faisait souffrir, pour mere et pour Eric... mais je ne pouvais pas abandonner Daneel non plus.

Pendant la nuit, je ne trouvai le sommeil. Daneel, dormant dans un autre lit dans la meme chambre que moi, me fit la conversation toute la nuit, tentant de me dissuader de ma décision. Il se tut enfin lorsque je lui dit, d'un ton sans réplique : si tu pars sans moi, je m'enleve la vie.  

Le lendemain matin, je ressentit cette chaleur, lors de l'aube. Oui, cette chaleur qui effaca ma tristesse, les fantomes du passé et mes craintes face a l'avenir. C'était le seigneur de l'aube. Mais cela, je ne le su que bien plus tard.

Pere
était bouche-bée. Il ne sut que dire et me regarda d'une maniere assassine.

J'embarquai donc dans le chariot et je quittai mon village natale vers Nonthal Je venais de trahir mon pere, aussi mis
érable et haissable qu'il était, je venais d'abandonner ma mere et mon frere, aussi haissable et misérable qu'était mon pere.

Mais en regardant vers le levé du jour, vers cet horizon teinté du sang des braves qui s'élevaient vers le Royaume de Kelemvor et des Dieux, voyant l'or de la pureté, de l'honneur et de la richesse, quelque chose me réconforta.

Posté par Corwin Attlebish à 05:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Aurevoir a elle...

Elle est partit.

Je l'avais tout juste realiser, mais toutes ces fois ou elle etait venue me rendre visite, toute les fois ou elle tentait de me parler. Les mots qu'elle me disait et ses regards... elle m'aimait. Elle m'aimait enfin comme je l'aimais et il fallut qu'elle parte.

Elle a quitter la bourgade et s'en est aller ailleurs. Quelque chose de bien flou et de bien louche. Mais bon... on l'a apprit aujourd'hui et ca datait de trois jours.

Apres l'avoir apprit, Daneel est partit. Il s'est enfui de la maison pendant deux jours.


Quand je l'ai finalement retrouv
é, il dormait et il était froid. Il avait un peu maigri et semblait moche. J'ai eu du mal a le réveiller.

Daneel m'a parl
é. Il m'a raconté bien des choses et j'en suis un peu troublé. Il a retrouvé la parole et j'aime ca. Il déteste la maison, lui aussi et a promis que des que possible, on la quitterait et on irait ailleurs.

Posté par Corwin Attlebish à 04:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Travail


Je travaille maintenant sur la ferme de p
ère. Notre revenu est de plus en plus pauvre et le bras de père a de mauvais tours a jouer quand il est le temps de faire des efforts. Moi et Daneel passons maintenant nos journées a travailler la terre.

Moi qui m'entraine depuis des ann
ées, physiquement, et qui est plus fort que les autres garcons de mon age, je devais bien me rendre utile un jour. J'avais déja travaillé sur la ferme, une semaine, une fin de semaine, de temps en temps mais jamais sérieusement. C'est assez exigeant et j'ai un peu plus de mal a faire mon entrainement quotidien.

Au moins, moi et Daneel sommes productifs. Daneel est fort aussi.  Il est meme un peu plus fort que moi.
Éric, lui, est trop jeune pour travailler et il est sous la protection des parents et il fait son apprentissage au temple.

Je ne peux plus la revoir, elle... Je ne la vois presque plus. Le jour, je suis occup
é, je m'occupe du champs et la nuit, j'ai besoin de toutes mes heures de repos. Parfois, une ou deux fois par mois, je peux la voir et revivre ces instants magiques, revoir mon innocence me quitter et partager l'amour avec elle, partager son corps avec le mien.

La vie est de plus en plus dur et pere fait de moins en moins de choses. Moi et Daneel allons en ville vendre ce que la terre nous donne et nous apprenons, ainsi, a savoir parler aux gens, etc.

Je sais maintenant pourquoi ce village est si troubl
é : nous sommes des gueux et des vilains. Nous ne sommes pas de bons gens, pas des bourgeois, pas des riches... Mais moi, je ne resterai pas vilain. Je quitterai ce patelin maudit et j'irai vivre ailleurs. Tout pour m'éloigné de pere, du silence plus en plus pesant de Daneel et d'elle...

De toute facon... meme si pere refuse que je parte, il ne peut me retenir. Je suis un homme, maintenant. De plus, il est honorable de partir a l'aventure. Tout le monde serait contre sa decision.

Posté par Corwin Attlebish à 04:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Elle...


J'ai maintenant 16 ans et le poil au menton. Je me rase chaque matin avec la dague d'Hannis. Ca fait mal, ca irrite mais c'est la vie. Cela fera, dans trois mois, un an qu'Hannis est partit. Il me manque. Il manque a tout le monde. A Daneel, a moi, a Mere, meme a pere. Oui, il ne le montre pas mais oui.

Je l'ai rencontr
é, elle. Elle a un an de moins que moi et était l'amie de Daneel depuis longtemps. Il parait qu'il se confie a elle depuis un moment déja, se confiant un peu moins a moi. Je ne l'avais jamais vu et lorsque je l'ai rencontré, j'ai su que je l'aimerais. Elle aussi, elle m'aimerait. Je suis sortit souvent avec elle, sous la lune. J'y ai perdu mon innocence et j'ai passé des nuits a contemplé son visage.

Je ne lui parlais pas souvent, cependant. Je ne sais pas. Je ne me confiais plus a personne. Elle ne m'aimait pas, cependant. Elle venait avec moi, sur le grand rocher plat ou sur ce lit d'herbe grasse pour oublier sa peine, oublier ses parents et leurs problemes.

Comment autant de choses peuvent-elles arriver dans un si petit village ? Je ne le sais point. Nous ne sommes que 340 personnes dans les environs. Avec de petites terres, etc. Pauvre femme. Je l'ai vu pleur
é, ses larmes ont coulées sur mon torse dénudé et jamais plus je ne laisserai une femme pleurer, j'en fais le serment !

Posté par Corwin Attlebish à 04:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Il quitte aussi


Hannis n'arr
ête pas de s'engeuler avec père dernièrement. Ce soir, malheureusement, ce fut différent.

P
ère a demandé qu'Hannis le respecte et l'a giflé. Hannis ne s'est pas laissé faire et a frappé pere, au visage. Pere a tenté d'égorgé Hannis mais en vain. Avec l'entrainement militaire, tout ce qu'il a eu, c'est un bras cassé et un mal de dos en se faisant jeté au sol.


Hannis est partit... il ne reviendra pas. Il a perdu son poste a la milice et m'a annonc
é qu'il se rendrait a la cote des épées. C'est vrai, je m'en souviens. Il en reve depuis qu'il a douze ans, de la cote des épées. Il m'a remit sa dague et m'a dit de l'utiliser contre "le vieux" si cela devenait nécessaire...

Il a deshonorer pere et il est maintenant renier... quelle triste moment pour quelqu'un d'aussi gentil et prometteur que lui...

Il ne reste plus que moi et Daneel. Daneel parle de moins en moins et il a l'air de plus en plus triste, de plus en plus lunatique et de plus en plus distrait. Je l'ai vu, sur le toit alors, que l'on posait de nouvelles planches, contempler le sol en bas. Je suis sur qu'il aurait sauté... si je n'avais pas été la. Je me suis enfuie dans la nuit ou Hannis est partit et je suis allé dans le gros arbre dans le champs du vieux Wilbert et je m'y suis assis, sur une branche, pour contempler les étoiles...

Ca a fait du bien... ca fait du bien de tout oublier et de plonger son regard dans la nuit. La nuit, les tenebres et le froid qui nous aveuglent et nous engourdissent... c'est le seul remede aux evenements tristes...

Posté par Corwin Attlebish à 04:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le tableau


J'ai maintenant 15 ans et cela fait plus d'un an qu'Elijah et Julius sont partis. C'est le 20ieme anniversaire de marriage de mes parents. Pere a 40 ans et mere en a 35. Pere a décidé de faire un portrait de la famille. Il dit qu'il a économisé pour cela. Il ne pouvait prévoir les évenements concernant mes freres mais il veut le faire quand meme.

Mere a protest
é et Hannis aussi mais il n'a eut qu'une baffe et mere s'est fait dire de se taire. Le portrait a été fait mais je crois que personne ne l'appréciera jamais.


Tout ce que je fais, dernierement, c'est rest
é allongé aux soleil ou me promener dans les champs. Je suis dégouté et je n'ai plus envie de rien faire apres la perte de mes deux freres... Je travail moins et cela decourage pere...

Pere se leve enfin, son menton puissant et dominateur, ses joues mal ras
és et son épaisse moustache brune (avec quelques poils gris). Sa forte stature et ses beaux habits aux couleurs mal agencés.

Mere, dans sa robe sombre avec le pendentif d'or de sa mere qui fut donn
é par sa grand-mere et ainsi de suite pendant quelques générations, s'accordant avec sa chevelure de blé. Un des seuls objets de valeur qu'elle possédait.

Hannis et son metre quatre-vingt-dix, son veston en corde brune et son gilet noir avec des pantalons indigos, les cheveux courts et bruns.

Daneel qui porte cette veste blanche avec un gilet noir et des pantalons noirs. Moi avec ma tunique noir et ma veste blanche,
Éric avec ses vetements de petit garcon.

Personne n'aim
ât jamais le portrait...

Posté par Corwin Attlebish à 04:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Il quitte

 Il part dans les Vaux, Julius. Il parait qu'il y a beaucoup de bois et pas beaucoup de gens qui l'exploitent. Il dit qu'il aura des sous en quantitée la-bas. Il dit que plus tard, il reviendra un peu mais qu'il compte s'etablir la-bas.

Je lui ai souhaité bonne chance, j'ai prié pour que Beshaba soit avec lui, meme si Père ne fut pas content. La vie est moins aisee maintenant. Avec moins de revenu, etc...

Posté par Corwin Attlebish à 03:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La Mort d'Elijah


Cher journal,

Je suis tr
ès troublé car Elijah est mort, hier. Nous avons pleuré sa perte une bonne partie de la journée et, ensuite, avons prié Kelemvor. Alors que je revenais du bois avec Daneel, j'ai vu ce grand nuage de fumée qui s'élevait vers les cieux.

Nous enterr
âmes les trois lapins que nous avions attrapés et nous nous dirigeâmes vers l'incendie. Une fois que nous vîmes la source de l'incendie, nous fûmes pris d'effroie. C'était la vieille grange. Il y avait une forte odeur de brûlé et d'alcool qui s'intensifiait au fur et a mesure que nous avancions.

Quelle horreure ! Personne ne fit rien. Personne ne pouvait rien faire. La pluie est venue, comme surnaturelle, soudaine et a
éteint les flammes après quelques heures. Nous avons retrouvé les restes de mon frère et son matériel a moitié brulé. Quel scandale... pauvre père... 

Posté par Corwin Attlebish à 03:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Famille


Cher Journal,

     Aujourd'hui, c'était la célébration de la naissance de Père ainsi que ses 20 ans en tant que travailleur du village. Mère nous a organisé une belle soirée et concocté un repas digne des dieux. Nous avons même eu droit a de la viande ! Pour tout le monde ! Pas seulement du lapin ou un autre petit animal que moi et mes frères trappons parfois : du vrai gibier.

     P
ère est maintenant âgé de 37 ans, il est assez vieux. Déja on voit que la vigueur et la force quitte peu a peu son corps vieillissant. Éric, Daneel, Julius, Elijah, Hannis, Rikaine et moi nous nous sommes cotisés afin de payer quelque chose a père.

Hannis (19 ans), le plus vieux, a pay
é avec de l'argent de sa solde en tant que milicien du Turmish. J'espere que je pourrai etre comme lui, plus tard. Tout ce qu'il a a faire, c'est se promener sur le territoire environnant pour surveiller la présence d'ennemis. Pour cela, il gagne 4 pieces d'or par semaine. C'est beaucoup ! Plus que le revenu de pere lorsque l'on compte les dépenses.

Julius (17 ans), le second, a utiliser ce qu'il gagne en taillant du bois et en aidant a defricher les environs. Il arrive a vendre une corde de bon bois une pi
èce d'or et ses sculptures entre 3 ou 4 pieces de cuivre et deux pièces d'argent. Il ne gagne presque rien... une chance qu'il peut vivre avec nous. Il croit que lorsqu'il sera plus vieux et qu'il aura de l'argent, il pourra s'acheter une meilleur hache et de meilleurs outils ainsi que de se payer un assistant. Il croit que ses profits tripleront !
 

Elijah (15 ans), a pay
é sa part en revendant l'alcool qu'il produit dans la grange abandonnée. Il arrive a faire huit tonneaux de bière par semaine et trois d'hydromel (de gout moyen). Il les vend en secret a la taverne et, parfois, aux marchands qui vivent dans les environs ou qui passent par le village. Il fait un assez bon salaire, presqu'aussi bon que celui de Hannis. Je ne sais pas les chiffres et de toute facon, c'est instable. Mais c'est un bon revenu.

Daneel (14 ans), mon meilleur, mon fr
ère préféré, mon complice et celui qui fut toujours la pour moi. Avec moi (12 ans), il a trappé quelques peaux de renards, de lievres et d'écureuils. Avec les quelques canards et poissons qu'on arrivent a tuer sur le ruisseau, ca nous fait des sous. On revend la fourrure, on prend la viande et on la revend également ou on l'utilise pour le diné.

Éric (8 ans), lui, n'a rien payé. Il n'a simplement pas d'argent.

Posté par Corwin Attlebish à 03:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]